cosmétiques vegan
Les marques bio en cosmétique

Stop aux cosmétiques vegan !

Aujourd’hui, j’aimerais faire un article coup de gueule sur l’abus d’usage du terme « cosmétiques vegan ». Je vais tout t’expliquer et tu vas comprendre pourquoi je suis blasée de lire cet argument marketing pour un oui ou pour un non…

Il y a quelques années, j’avais déjà rédigé un article pour dénoncer les pratiques des marques de cosmétique conventionnelle avec le greenwashing. C’est ni plus ni moins le fait de tromper le consommateur en affichant de façon criarde sur les étiquettes « à l’argan bio » quand le reste de la composition est toujours aussi discutable. Même si des aménagements ont été mis en place, cette pratique a toujours cours : à coup de « sans paraben » ou le fameux « 0% de » (mais 100% d’autres perturbateurs endocriniens) et j’en passe… Malheureusement, on se joue toujours de ceux et celles qui ne savent pas décrypter la liste INCI. Cette suite d’ingrédients sur l’emballage produit.

  • Oui, parce qu’il faut dans un premier temps la déchiffrer quand les nominations ne sont pas inscrites en français (histoire de noyer le poisson parfois).
  • Puis, faire la démarche de chercher l’usage de chaque ingrédient. Est-ce que celui-ci est accepté dans la cosmétique bio ? Etc…

Soyons honnêtes, la plupart du temps, nous avons autre chose à faire que de nous retrousser les manches pour aller voir par nous-même. Alors nous finissons par faire confiance à des applications qui donnent des notations à prendre avec des pincettes car tout dépend de leurs critères du bon et mauvais. Mais là encore c’est un autre débat…

Les cosmétiques vegan ont le vent en poupe

Estampiller cosmétiques vegan sur ses produits ça fait bien et ça fait vendre ! Suivant la montée en visibilité du véganisme et des documentaires Netflix à succès sur la pêche (Seaspiracy) et l’alimentation (what the health, the game changers, Cowspiracy), je pense que plusieurs sociétés ont flairé la bonne opportunité comme toujours et ce sont dit : tiens et si moi aussi je précisais que mon produit est vegan histoire de faire tendance ? Voilà, on y est… On a encore droit au bon vieil argument qui fait vendre même si son produit n’a vraiment pas la nécessité de se revendiquer vegan. C’est même parfois le comble du ridicule ! Exemple : un vernis à ongles vegan. Est-ce que c’est vraiment nécessaire de le préciser ? A-ton déjà vu un vernis qui ne l’est pas ? A base de miel, de bave d’escargot, de bibi phoque et appliqué sur le derrière de lapin nain en Europe depuis des années ? Moi non mais qu’on me fasse signe si on trouve.

Edit : merci à Cyrielle qui m’a indiquée une exception pour le pigment dit naturel rouge de cochenille (ou CI 75470) qui peut parfois être utilisé dans les vernis à ongles et rouges à lèvres. Après recherche, j’ajoute par la même occasion qu’elle n’est pas autorisée par la labellisation Cosmos (Ecocert, Cosmebio). 

Alors au passage, on peut toujours se faire le petit refresh qui va bien et se souvenir que :

  • Depuis septembre 2004, il est interdit de pratiquer l’expérimentation animale pour les produits finis en cosmétique dans les pays membres de l’Europe.
  • Et depuis mars 2013, cela a été élargi à tous les ingrédients.

Comme tu t’en rends compte, le cosmétique vegan avait de la valeur lorsqu’il répondait encore à deux problèmes :

  • d’une part l’utilisation d’une partie de l’animal dans la création du produit (ex : la graisse de baleine qui était utilisée dans les rouges à lèvres).
  • Et d’autre part la maltraitance animal dans la filière.

Par conséquent, est-ce que cela te paraît crédible d’utiliser encore cette mention alors qu’elle fait déjà partie d’une norme Européenne ? Les labels vegan ont-ils toujours leur place en cosmétique ? Cela dépend. Là où c’est intéressant de le préciser c’est quand on achète un cosmétique dans un pays n’ayant pas les mêmes lois en vigueur. Je te mets en lien la très bonne source de Cosmebio si tu veux plus d’infos. Et le lien pour en savoir plus sur les labels bio et naturels.

Que penses-tu de tout ça ? Est-ce que cela te touche aussi ?

6 Commentaires

  • Le petit monde de NatieAK

    Hello,
    En beauté, il y a tellement à dire. ^^ Entre les marques qui mettent en avant le 0 % mais qui utilise des substituts (je pense notamment au silicone), les marques qui font encore à notre époque du greenwashing etc…
    Je pense qu’il y aura toujours une note particulière pour inciter à la vente.
    Ceci étant, pour les personnes vegan, je pense que c’est rassurant l’indication Vegan, car ça évite de faire des recherches sur la formulation qui n’est pas toujours claire à lire pour tous le monde.
    Merci pour ton article bien intéressant
    Bon week-en

    • Melle Ambroise

      Hello ! Merci à toi d’être passée ^^. Il y aurait tellement à dire mais oui c’est vrai que c’est rassurant pour les vegans qui sont très attentif à ce genre de choses. Passes à bon week-end toi aussi !

  • Priscillia

    Coucou,
    Il peut être très difficile d’y voir clair. En effet, il y a de nombreuses réglementations mais entre les sous-traitants qui se situent quelques fois bien en dehors de l’UE avec des lois bien contraires aux nôtres, et les fameuses marques qui se jouent de nous…

    Mais comme tu l’as dit, on a tellement d’autres choses à faire que de décortiquer les listes d’ingrédients 🙁
    Sur ce, je te souhaite un bon week-end !
    Bisous

  • Serena

    Coucou ma belle,
    Effectivement il y a tellement à dire sur le sujet ! Je pense que ça peut sécuriser d’estampiller des produits vegan, après faut bien faire attention et lire les compositions car parfois on a de mauvaises surprises ^^ Mais bon, petit à petit ça évolue et ça va dans le bon sens je pense 🙂
    Des bisous !

Laisse un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.