Bien commencer avec les cosmétiques bio


produits beauté bio

Les cosmétiques bio sont devenus des incontournables du marché. Il y a des années en arrière, alors que je lançais mon blog sur cette thématique, ils étaient encore peu présents et seules quelques marques bio étaient connues. Je suis sûre que tu te poses beaucoup de questions sur le sujet et c’est légitime. C’est pourquoi, j’ai décidé de publier cette page afin de répondre à tes interrogations et te montrer comment t’orienter en douceur.

Si tu en as d’autres, n’hésites pas à les poster en commentaires ou à m’écrire directement via la page « contact ». Je publie régulièrement des articles sur mes tests produits si tu as envie de découvrir de nouvelles marques et soins. Mais dans ce texte, je vais surtout t’expliquer comment faire un choix éclairé en ayant toutes les sources dont tu as besoin.

Bonne lecture !

Pourquoi passer aux cosmétiques bio ?

Avec les multiples scandales qui ont éclaté et les interrogations de la Commission Européenne sur certains composés douteux, nous avons tendance à perdre la confiance accordée aux marques. D’autant que remonte maintenant au grand jour les effets néfastes des perturbateurs endocriniens présents dans nos soins du quotidien. Si des dosages d’ingrédients controversés (ou non pour le moment) sont réglementés, cela n’empêche pour autant pas le cumul dans la journée. En effet, une chose qu’on oublie souvent de dire est qu’un gel douche + un shampooing + un déo + crème de jour + tous les produits de maquillage, etc… mis bout à bout s’accumulent. Il n’est alors plus question de seuil acceptable. La cosmétique conventionnelle n’est alors pas une solution saine pour notre santé.

D’ailleurs, force est de constater que bon nombre d’entre eux n’ont été retirés ou revus à la baisse que tardivement. C’est le cas du paraben qui est un conservateur largement répandu. Pour anecdote, une ancienne chimiste aujourd’hui passée aux cosmétiques bio, m’avait raconté qu’avant elle travaillait littéralement les mains dans le paraben et que malgré les gants, cela lui abimait les mains. Cela te donne une idée de l’impacte que ça peut avoir sur l’organisme humain.

Comment choisir ses produits de beauté bio ?

Si on voit fleurir les applications d’analyse telles que Yuca, c’est pour répondre aux consommatrices en quête de rassurance. Cependant, les critères de sécurités bien qu’améliorés sont incomplets. Par exemple : un produit naturel recevra une bonne notation alors que les plantes utilisées peuvent très bien avoir été traitées avec des pesticides. Ainsi, il n’est pas simple de définir la meilleure façon de choisir ses cosmétiques.

Alors pour te faciliter la vie et trouver tes produits de beauté bio, je te conseille de te référer aux labels bio et certifications comme Ecocert et Cosmebio qui te garantissent un minimum de naturel et bio et interdise l’usage de produits controversés. Il en existe également dans d’autres pays avec chacune leur propre chartre. C’est pourquoi, plusieurs organismes de l’Union Européenne ont décidé de mettre en commun la leur pour une information uniforme et transparente. C’est ce qu’on appelle la labellisation Cosmos Natural pour les cosmétiques naturels et Cosmos Organic pour les cosmétiques bio. Pour en apprendre davantage, je t’invite à visiter le lien ci-dessus vers la page où je les présente.

Si tu souhaites progresser dans le décryptage des étiquettes au dos des packaging, la liste INCI te sera d’un grand secours. Il s’agit d’un listing de tous les ingrédients utilisés en cosmétique et qui détermine leur provenance naturelle ou synthétique, à quoi ils servent et donne des exemples de soins dans lesquels tu vas les retrouver.

Pour aller plus loin

Après la lecture de cette page, je t’invite à consulter les catégories du blog selon tes aspirations : la beauté bio, le zéro déchet et le bien-être au naturel. Tu y trouveras à la fois des tests de produits pour lesquels je donne mon avis, des recettes beauté maison, de l’actualité sur les dernières nouveautés du secteur mais aussi des articles de fond comme sur cette page.